[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Composition de l’Aloe vera aloes bio

 

L'aloe vera en boisson, nectar régénérant

L’aloe vera en boisson, nectar régénérant

Les vitamines

A (beta carotène) : pour la vue, la peau, les os, la lutte contre l’anémie
B1 (thiamine) : pour la croissance des tissus et l’énergie
B2 (riboflavine) : en association avec B6, produit les cellules sanguines.
B3 (niacinamide) : favorise la régulation métabolique.
B6 (pyridoxine) : comme la vitamine B2
B12 (cyanocobalamine) : très présente dans la viande et les produits laitiers, très rare dans les végétaux, elle est extrêmement bénéfique pour les végétariens. Sa carence se traduit par de l’anémie et des troubles neuro-pathologiques.
C (acide ascorbique) : combat l’infection par stimulation du système immunitaire.
E (tocophérol) : avec la vitamine C, elle aide à combattre les infections et à les guérir.
Plus l’acide folique, vitamine B complexe : pour la formation du sang.

Les minéraux

Sont présents dans l’Aloe Vera plus de 20 sels minéraux, tous essentiels à la santé :
Calcium et phosphore : pour la croissance des os et des dents.
Potassium (sorbate) : pour la régulation des composants fluides du sang et des muscles.
Fer : apporte l’oxygène aux globules rouges du sang et favorise la résistance à l’infection.
Sodium : avec le potassium, maintient les niveaux d’équilibre de l’eau et des autres fluides dans le corps et transporte les acides aminés et le glucose vers les cellules.
Choline : composant de la lécithine, est nécessaire au métabolisme.
Magnésium et manganèse : aident à préserver le système nerveux et les muscles.
Cuivre : pour la formation du sang.
Chrome : facilite la régulation du taux de sucre dans le sang, le métabolisme du glucose et le système circulatoire.
Zinc : dynamise le système immunitaire et l’activité des protéines dans la cicatrisation.
Mono et Polysaccharides
Les polysaccharides à longue chaine de l’Aloe Vera sont considérés comme des éléments essentiels de ses propriétés « magiques ». Au contraire, les monosaccharides ne sont que de simples sucres que l’eau ne peut pas détruire (voir ci-après page « Pouvoirs de guérison ») : Cellulose, glucose, mannose, aldopentose Acide uronique, lipase, alinase L-rhamnose
Acemannan : on a récemment découvert son importance dans le traitement des maladies à immunodéficience, telles le cancer et le sida.
Un nombre croissant de médecins et de praticiens très expérimentés ont depuis longtemps eu recours à l’Aloe Vera et ont pu se rendre compte concrètement de son efficacité. Ils estiment que l’un des facteurs déterminants du pouvoir curatif, apparemment miraculeux de cette plante, est la présence des polysaccharides. Ainsi, la concentration en polysaccharides aurait un lien directe avec les effets bénéfiques des produits concernés, qu’il s’agisse d’applications par voie orale ou externe.
Acides aminés essentiels
Ensembles organisés de protéines, les acides aminés influencent les fonctions cérébrales, y compris celles d’ordre émotionnel. Ils jouent un rôle dans toutes les fonctions de l’organisme, « essentiel » signifiant que l’organisme n’est pas en mesure de les fabriquer lui-même.
Sept des huit acides aminés classés « essentiels » sont présents dans l’Aloe Vera, de même que onze des quatorze acides aminés de « second rang » que le corps engendre à partir des huit « essentiels » :
isoleucine, leucine, lysine, méthionine, phénylalanine : pour l’assimilation des protéines, le pancréas et la rate, le renouvellement des cellules sanguines, la prévention de l’anémie, la résistance à la maladie, le foie, la digestion, la formation des muscles, l’insomnie, le traitement des états dépressifs. Thréonine, valine.
Les acides aminés secondaires sont :
Acide aspartique, acide glutamique, alanine, arginine, 1 /2 cystine, glycine, histidine, hydrox proline, proline, sérine, tyrosine.
Enzymes
Phosphatase, amylase.
Bradikynase : stimule le système immunitaire, analgésique, anti-inflammatoire.
Catalase : évite l’accumulation de l’eau dans le corps. Cellulase : aide à digérer la cellulose.
Créatine phophakinase : enzyme musculaire.
Nucléotidase
Phosphatase
Protéolytiase : hydrolise les protéines à l’intérieur de leurs constituants.
Acides gras : tous insaturés et indispensables pour la santé. L’un d’entre eux, l’acide caprylique, est utilisé dans le traitement des mycoses.
Lignine, Saponines, Anthraquinones
La lignine pénètre facilement dans la peau, mais personne ne sait vraiment ce qui se passe. Les saponines sont à la fois dépuratives et antiseptiques. Les anthraquinones ont des propriétés analgésiques et laxatives :
Aloïne : antibiotique, cathartique.
lsobarbaloïne : analgésique, antibiotique.
Anthranol.
Anthracène.
Acide aloétique : antibiotique.
Aloe émodine : bactéricide, laxatif.
Acide cinnamique : germicide, fongicide.
Ester d’acide cinnamique : analgésique, anesthésique.
Huile éthérée : tranquillisant.
Acide chrysophanique : fongicide pour la peau.
Résistanol.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*