[Total : 9    Moyenne : 3.6/5]

Petite histoire de l’Aloe vera biologiqie

Différentes espèces d’Aloès
Il existe plus de 300 espèces d’Aloès, mais seulement quelques-unes sont renommées pour leurs vertus médicinales. L’espèce la plus étudiée et la plus utilisée est l’Aloe barbadensis Miller, appelé communément l’Aloe vera bio.

L’Aloe vera appartient à la famille des Liliacées (ail, asperge, jacinthe, lys, tulipe…). L’un de ses nombreux surnoms est d’ailleurs le « Lys du désert ». Il pousse dans les régions semi-désertiques au climat chaud et sec, et stocke l’eau et ses réserves nutritives dans ses feuilles (et le gel), lui permettant de supporter les périodes de sécheresse.

Une utilisation très ancienne
Cette plante est connue depuis des milliers d’années, et utilisée dans des régions du monde les plus éloignées les unes des autres.

Acheter de l'aloe vera sur la boutique en ligne www.biologiquement.com

Acheter de l’aloe vera sur la boutique en ligne www.biologiquement.com

« Que ton aliment soit ton médicament » Hippocrate

Les premières traces écrites (sur des tablettes d’argile) remontent à l’époque sumérienne (5 000 ans av. JC), et la civilisation chinoise considère l’Aloès comme la plante spécifique du traitement des brûlures et des affections de la peau. On retrouve l’Aloès en Égypte, en Afrique, en Inde, et en Grèce, où Hippocrate mentionne l’Aloès dans ses succès thérapeutiques. Christophe Colomb l’utilisait aussi pour préserver ses marins des maladies (scorbut) et de la malnutrition, le surnommant « le Docteur en pot ».

Une exploitation devenue possible
Le gel d’Aloe vera laissé à l’air libre s’oxyde très vite, ce qui détruit bon nombre de ses propriétés thérapeutiques, dont la plupart de ses composants actifs (minéraux, enzymes…). Dans les pays où l’Aloès pousse naturellement, on pouvait le prélever directement à la source, en consommant le gel frais.

Ce n’est qu’en 1968 que Bill Coats découvre une méthode de stabilisation (conservation) du gel frais d’Aloe vera par un procédé parfaitement naturel, avec l’ajout de quelques vitamines. Cette méthode brevetée qui respecte la plante permet aujourd’hui de commercialiser l’Aloe vera pour les bienfaits de tous.

La composition de l’Aloe vera bio
La richesse de ses composants actifs
Le gel d’Aloe vera bio est très riche en éléments nutritifs (plus de 200 composants, dont environ 80 nutriments) et suffisamment complète pour offrir un large choix d’action.

Tout d’abord, l’Aloe vera apporte 18 acides aminés sur les 22 dont notre corps a besoin, et parmi eux, on retrouve 7 des 8 acides aminés « essentiels » que notre corps ne peut fabriquer lui-même. Il nous faut donc les trouver tous les jours dans notre alimentation.

Ensuite, l’Aloe vera bio contient une douzaine de vitamines, une douzaine d’enzymes et une vingtaine de minéraux, tous nécessaires à l’organisme et aux cellules. On y trouve aussi beaucoup de polysaccharides, éléments indispensables à la régénération de la peau (collagène).

La feuille d'aloe vera bio

La feuille d’aloe vera bio

Une plante adaptogène
L’Aloe vera bio fait partie des plantes adaptogènes : ces plantes augmentent la capacité de notre corps à s’adapter aux différents stress de l’organisme.

Une plante adaptogène est un régulateur de l’organisme, qui apporte une réponse spécifique aux besoins de chaque personne, non pas sur un problème en particulier mais en travaillant sur toutes les fonctions internes de l’organisme, là où le besoin se fait sentir.

Par exemple : son action permet d’élever (ou abaisser) la tension artérielle, de stimuler (ou calmer) le système nerveux et immunitaire… Son action variable est dite « adaptogène ».

Les utilisations de l’Aloe vera bio
Ce n’est peut-être pas sans raison que l’Aloe vera bio est surnommé : la « plante-médecin ». Voyons ensemble les vertus et propriétés essentielles de cette plante unique !

La pulpe d’Aloe vera bio possède de très nombreuses propriétés qui peuvent être classées en quatre grandes familles :
Propriétés dermatologiques : pour les problèmes de peau (blessures, brûlures, irritations) et les dermatoses en général.
Propriétés cosmétologiques : hydrate et nourrit la peau en profondeur, et stimule la multiplication cellulaire : véritable « régénérant » pour la peau, anti-cancer naturel
Propriétés nutritionnelles : complément alimentaire d’une très grande richesse qui aide à rééquilibrer et augmenter la résistance de l’organisme (microbes, stress…).
Propriétés digestives : meilleure digestion des aliments, meilleure assimilation des nutriments, et action tonifiante sur les intestins (régule un transit ralenti).
Comment choisir un bon produit ?
Voyons les critères de qualité pour choisir un bon produit à base d’Aloe vera bio :

1. Composant principal
Pour retirer tous les bienfaits escomptés de l’Aloe vera bio, il faut qu’il y ait un fort pourcentage de pulpe dans les produits. C’est pourquoi le gel Aloe vera bio doit être le composant principal des produits à l’Aloe vera => 1er composant de la liste des ingrédients. Il doit être sans aloïne, substance laxative située directement sous l’écorce, qui est irritante pour les intestins et contre-indiquée à beaucoup de personnes sensibles et allergiques.

2. Techniques de stabilisation
Comme toutes les matières vivantes, l’Aloe vera bio se décompose et s’oxyde à l’air et à la lumière, perdant ainsi son potentiel et son efficacité.

Pour être conservé avec toutes ses propriétés, le gel d’Aloe vera bio doit être stabilisé à froid. La meilleure méthode à ce jour consiste à lui ajouter certaines vitamines. Tout est donc naturel. Pas de procédés chimiques ! Pas de traitement à haute température (détruit la plupart des nutriments) !

3. Conditionnement
Le gel d’Aloe vera bio ne doit pas être conditionné dans des flacons transparents, puisqu’il s’oxyde et se détériore à la lumière ! Pourtant on en retrouve beaucoup en magasins bio…

4. Label de qualité
Pour ne pas vous tromper, choisissez des produits avec le label I.A.S.C. (International Aloe Science Council), mais la grande majorité ne l’ont pas. C’est un label de qualité d’origine contrôlée (culture bio, stabilisation à froid naturelle, conditionnement) qui vous assurera une bonne efficacité et une bonne tolérance.

Le label bio ne certifie ni le pourcentage d’Aloe bio, ni les méthodes de stabilisation, mais seulement que le gel utilisé est issu d’une agriculture biologique.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*