[Total : 6    Moyenne : 4.2/5]

Entretien de votre aloe vear ou comment lui redonner vie.

Retirez le pied d’aloe vera de son pot. L’aloe vera meurt souvent à cause de la pourriture racinaire. Afin de savoir si votre plante est atteinte, vous devez la retirer de son pot.
Tenez doucement la base de la plante et le fond du pot. Retournez le pot tout en tenant la plante de l’autre main. Frappez le fond du pot avec la main ou tapotez-le contre une surface dure, comme le rebord d’une table.
En fonction de la taille de la plante, il faudra peut-être demander de l’aide à quelqu’un d’autre. Une personne tiendra la base de la plante avec les deux mains tandis que l’autre renversera le pot et frappera le fond. Il pourrait également être utile de faire basculer le pot d’avant en arrière jusqu’à ce que la plante se dégage.
Si vous avez encore du mal à retirer le pied d’aloe vera avec l’aide d’une deuxième personne, vous pouvez faire le tour de la paroi du pot avec une truelle ou un couteau avant de réessayer. Si la plante ne sort toujours pas, il faudra peut-être casser le pot, mais faites-le seulement en dernier recours.
Lorsque vous sortez l’aloe vera du pot, veillez à ce que le pied lui-même reste aussi stable que possible. Le mouvement doit être appliqué au pot et non à la plante. Autrement dit, tenez la plante et ne tirez pas dessus. Le fait de frapper le fond du pot permettra de garder les racines intactes tandis que la gravité attirera la plante vers le bas.

La plante d'aleo vera dans le jardin

La plante d’aleo vera dans le jardin

Examinez les racines. Regardez les racines et déterminez combien d’entre elles sont encore en bonne santé. Les racines molles sont pourries et doivent être retirées. Toute racine qui n’est pas molle ou noire est en bonne santé et peut rester.
S’il y a de nombreuses racines en bon état et seulement une petite section de racines mortes ou molles, vous devriez pouvoir sauver votre plante sans trop de difficulté, mais il faudra éliminer les racines abimées. Vous pouvez retirer les racines mortes avec un couteau aiguisé. Faites attention à ne pas en oublier.
Si la plupart des racines sont abimées, il faudra davantage d’efforts pour sauver la plante et il est possible qu’il soit trop tard. Vous pouvez essayer de sauver le pied en coupant les feuilles les plus grandes avec un couteau. Coupez environ la moitié de la plante. Cette méthode est risquée, mais si l’aloe vera a moins de feuilles à nourrir, les quelques racines en bon état qui restent pourront distribuer les nutriments dans la plante plus facilement.

Trouvez un pot dont la taille fait un tiers de plus que celle de la masse racinaire. S’il y a trop de terre, elle retiendra de l’eau qui pourrait faire pourrir les racines par la suite. Par conséquent, il vaut mieux utiliser un pot assez petit qu’un grand pot.
Les racines de l’aloe vera poussent à l’horizontale et non à la verticale. Les pieds peuvent également devenir assez lourds et le poids de la plante peut renverser un pot étroit. Utilisez un pot large plutôt que profond ou étroit.
Le pot choisi doit également avoir de nombreux trous de drainage au fond afin d’éviter que l’eau en surplus reste dans la terre.
Un pot en plastique est le meilleur choix pour un climat sec. Si vous vivez dans un climat humide ou froid, utilisez plutôt un pot en terre cuite.

Utilisez un support de culture pour cactus ou plantes grasses. Ce type de terre contient plus de sable que les autres et constitue un sol bien drainé pour l’aloe vera. Vous trouverez facilement ce type de support de culture dans une jardinerie.
Vous pouvez également faire votre propre support pour l’aloe vera en mélangeant des quantités égales de sable, de graviers ou de pierre ponce et de terre. Utilisez du sable grossier (comme le sable de construction) et non du sable fin. Le sable fin peut s’agglomérer et retenir de l’eau plutôt que de la laisser s’échapper par le fond du pot.
Vous pouvez utiliser du terreau, mais cette plante préfère un support de culture adapté à ses besoins. Le terreau risque plus de retenir de l’humidité, ce qui pourrait faire pourrir les racines.

Rempotez le pied. Préparez le pot en le remplissant de support de culture et secouez doucement le pied d’aloe vera afin d’éliminer environ un tiers de la terre retenue par le système racinaire. Mettez la plante dans le pot que vous venez de préparer et ajoutez du support de culture. Assurez-vous que les racines sont complètement couvertes de terre.
Vous pouvez également poser de petits cailloux ou des graviers sur la surface de la terre afin de réduire l’évaporation de l’eau.

N’arrosez pas la plante directement après l’avoir rempotée. Le pied a besoin de quelques jours pour s’adapter à son nouveau pot et pour réparer toutes ses racines coupées.

Surveiller l’humidité
Vérifiez la terre. Vous pouvez savoir si la plante a besoin d’eau en enfonçant votre index dans le sol. Si la terre est sèche, vous devez arroser. L’aloe vera est une plante grasse qui n’a pas besoin d’être arrosée souvent. Si vous arrosez trop votre pied, vous pouvez le tuer.
Si vous gardez votre plante à l’extérieur, cela devrait être suffisant de l’arroser toutes les deux semaines.
Si vous gardez votre plante à l’intérieur, arrosez-la toutes les trois à quatre semaines.

Adaptez l’arrosage à la saison. L’aloe vera a besoin de plus d’eau pendant les saisons chaudes que pendant les saisons froides. Arrosez moins souvent en automne et en hiver, surtout si votre plante se trouve dans un lieu frais.

Examinez les feuilles. L’aloe vera étant une plante grasse, il conserve de l’eau dans ses feuilles. Si vous remarquez que les feuilles tombent ou sont devenues quasiment transparentes, votre plante a sans doute besoin d’eau.
Toutefois, ces mêmes symptômes peuvent aussi être des signes de pourriture racinaire, qui est due à un excès d’eau. Si vous avez arrosé le pied récemment, retirez-le du pot pour voir si les racines sont pourries.

Arrosez de manière à ce que la terre soit à peine humide. Il ne doit jamais y avoir de l’eau qui reste à la superficie de la terre. Arrosez légèrement. Vérifiez votre plante toutes les semaines ou toutes les deux semaines en testant le sol pour voir si vous devez l’arroser.
Partie
Prendre soin d’une plante brûlée par le soleil

Examinez les feuilles. Si les feuilles de votre pied d’aloe vera deviennent rouges ou brunes, il est possible qu’elles aient été brûlées par le soleil.

Déplacez la plante. Mettez-la quelque part où elle reçoit la lumière du soleil de manière indirecte plutôt que directe.
Si votre plante reçoit de la lumière artificielle et non la lumière du soleil, éloignez-la de la source de lumière. Vous pouvez également essayer de la mettre à l’extérieur afin qu’elle reçoive de la lumière naturelle indirecte plutôt que de la lumière artificielle.

Arrosez la plante. Testez la terre pour voir si votre pied a besoin d’eau. Si la plante a reçu trop de lumière du soleil, il est probable que le sol soit sec, car l’eau se sera évaporée plus rapidement.

Retirez les feuilles brûlées qui ne sont plus récupérables. Coupez les feuilles mortes à leur base avec un couteau aiguisé. Toute feuille morte ou mourante prend des nutriments à d’autres parties de la plante. Tâchez de retirer toutes ces feuilles afin que le reste de la plante ne souffre pas.
Conseils
Au lieu de casser les feuilles de l’aloe vera lorsque vous voulez vous en servir, coupez-les avec un couteau aiguisé au niveau où la feuille rencontre la terre. La plante cicatrisera mieux si vous faites une coupure nette.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*