[Total : 2    Moyenne : 4/5]

La qualité pure de l’aloe vera bio, un facteur essentiel

Si vous dĂ©ambulez dans une quelconque boutique spĂ©cialisĂ©e un produits de santĂ© et de rĂ©gime, vous trouverez sur les rayons plusieurs marques d’Aloe Vera bio, jus ou boissons. Certaines sont conditionnĂ©es dans des bouteilles en verre transparent ou en plastique, dont le contenu ressemble Ă  de l’eau. Les Ă©tiquettes prĂ©cisent que les bouteilles contiennent de 95 Ă  100 % de pur jus d’Aloe Vera bio pure. Sur les boites de gĂ©lules, il est indiquĂ© qu’il s’agit de concentrĂ©s, avec la mention « force du jus ». Des expressions comme « pressĂ© Ă  froid », « Aloe pleine feuille », « double concentration », et mĂŞme « 50 fois plus concentrĂ© que la norme » sont aussi employĂ©es. Mais quelle est cette norme et que signifie-t-elle ?

La qualité de l’aloe vera, un facteur essentiel

La qualité de l’aloe vera, un facteur essentiel

Dans la plupart des cas, le but est de convaincre les consommateurs qu’une marque est meilleure que les autres, ou qu’elle offre le meilleur rapport qualitĂ©-prix (ce dernier point est Ă©videmment Ă  considĂ©rer avec beaucoup d’attention puisqu’il est question de la santĂ©). Certaines marques utilisent un Ă©tiquetage pour le moins fallacieux ; d’autres se rĂ©fèrent Ă  des mesures Ă©tablies par des experts, mais en dehors du contexte dans lequel elles ont Ă©tĂ© dĂ©finies et qui n’ont pas Ă©tĂ© conçues pour promouvoir la qualitĂ© pure de l’Aloe Vera bio.
Le test d’aciditĂ© est vraiment Ă  la base de l’ apprĂ©ciation de la qualitĂ© des plants d’Aloe Vera et de la rigueur des normes Ă  respecter tout au long de la production en vue de garantir que le
composant principal est bien du gel stabilisĂ© d’Aloe Vera 100 %. Ainsi doit-il en ĂŞtre de la proportion en volume de tout produit Ă  base d’Aloe Vera bio j’ai eu personnellement l’occasion d’en essayer certains dont la proportion allait de 10 Ă  96 % et je sais maintenant comment j’aurais dĂ» dĂ©penser mon argent).
Le procĂ©dĂ© de stabilisation ne doit pas recourir Ă  des produits chimiques et la puretĂ© doit ĂŞtre garantie pendant toutes les opĂ©rations jusqu’Ă  la consommation. Les produits Aloe Vera doivent contenir des polysaccharides dans une proportion allant de 1 200 Ă  2 000 mg par litre (selon le
Dr Danhof qui fixe ces limites comme nĂ©cessaires Ă  l’obtention de bons rĂ©sultats).
Le cachet authentifiant l’agrĂ©ment doit aussi figurer sur les Ă©tiquettes ; mais beaucoup de produits ne l’ont pas. On trouve Ă©galement les mots « Aloe Vera » sur des savons, des shampoings, des crèmes et des lotions en vente dans des supermarchĂ©s ou des pharmacies. Alors pourquoi choisir une marque plutĂ´t qu’une autre, et le prix est-il un facteur de qualitĂ© ?

Pourquoi la qualité pure est-elle si importante?

L’ Aloe Vera, comme toute matière vivante, tend Ă  se dĂ©composer. A dĂ©faut d’un traitement bien adaptĂ© intervenant aussitĂ´t après la rĂ©colte, il perd son potentiel et par consĂ©quent son efficacitĂ©. MalgrĂ© les prĂ©cautions prises pour le manipuler, un peu d’aloĂŻne peut pĂ©nĂ©trer dans le gel et provoquer des rĂ©actions d’allergie chez des sujets sensibles et des problèmes digestifs chez d’autres. Le gel contenu Ă  l’intĂ©rieur des feuilles est la seule partie utilisable de la plante, alors que l’aloĂŻne se trouve dans la sève jaune-rouge juste au-dessous de l’Ă©corce. Et c’est prĂ©cisĂ©ment cette aloĂŻne qui est fortement laxative et qui a un effet prĂ©judiciable au dĂ©veloppement des cellules.
Les principaux producteurs d’Aloe Vera au monde possèdent des milliers d’hectares de plantations oĂą la plante est cultivĂ©e et traitĂ©e depuis les pĂ©pinières jusqu’aux produits prĂŞts Ă  l’emploi : gel, jus, crèmes, etc… Ils respectent les normes de production les plus exigeantes et n’utilisent que les feuilles de l’Aloe (barba-domo, Miller) parvenues au stade de maturité convenable, judicieusement traitĂ©es et prĂ©servĂ©es grâce Ă  un procĂ©dĂ© brevetĂ© de stabilisation.
D’autres entreprises sous-traitent la culture de l’Aloe Vera Ă  des plantations indĂ©pendantes qui se conforment Ă  des spĂ©cifications très prĂ©cises dans le cadre de techniques agricoles organiques.
Ainsi a-t-on la certitude qu’aucun produit chimique n’est utilisĂ© au dĂ©triment de la puretĂ© du produit fini et de ses propriĂ©tĂ©s favorables Ă  la santĂ©.
Certains petits fournisseurs d’Aloe Vera doivent acheter leurs matières premières — et parfois mĂŞme leurs produits finis — sans trop de garantie. Le gel risque alors de provenir de feuilles dont l’état de fraĂ®cheur n’est pas le mĂŞme que lors de la rĂ©colte. Il est plus que probable qu’il aura perdu une bonne partie de son potentiel, soit par oxydation (qui entraĂ®ne la dĂ©composition), soit en raison de l’emploi d’un procĂ©dĂ© de conservation inadaptĂ© — avec utilisation de produits chimiques et non d’additifs naturels —, ou encore du fait de la surchauffe en cours de production qui dĂ©truit de nombreux composants nutritifs (enzymes, acides aminĂ©s, vitamines et minĂ©raux) et dĂ©grade les propriĂ©tĂ©s bienfaisantes pour la santĂ©.
Pour ĂŞtre efficace, l’Aloe Vera doit ĂŞtre « biologiquement vivant ». Un procĂ©dĂ© de stabilisation respectant cette vie est donc essentiel. Les meilleures entreprises se conforment rigoureusement aux normes, dans les conditions des « salles blanches », en vue de garantir l’ indispensable niveau de qualitĂ©, et chaque lot est testĂ© selon le respect strict de procĂ©dures bien Ă©tablies.


[Total : 0    Moyenne : 0/5]

C’est lĂ  sans doute la plus extraordinaire propriĂ©tĂ© du gel de l’ Aloe Vera bio qui, de lui-mĂŞme, agit de façon appropriĂ©e selon les spĂ©cificitĂ©s des situations et celles des individus qui rĂ©agissent si diversement et de manière surprenante.

Ayant pris, par exemple, du gel d’Aloe Vera bio pour soigner leur asthme, ou leur arthrite, ils se sont aperçus que leurs gencives cessaient de saigner, ou que l’Ă©tat de leur peau s’amĂ©liorait.

 Aleo vera, et son pourvoir d’adaptation

Aleo vera, et son pourvoir d’adaptation

Après cette Ă©vocation de quelques-unes des Ă©tonnantes propriĂ©tĂ©s de cette plante apparemment miraculeuse, on pourrait aussi ajouter qu’elle peut contribuer Ă  maintenir en bon
état le foie et les reins, et même à rétablir les dysfonctionnements hépatiques. Citons encore les
effets bĂ©nĂ©fiques ressentis par les diabĂ©tiques Ă  la suite d’une rĂ©duction de la proportion de sucre dans le sang et a la remise en ordre du mĂ©canisme naturel de sa libĂ©ration. Il m’ est pĂ©nible de devoir tĂ©moigner que toutes les recherches ayant abouti Ă  ces dĂ©couvertes, furent menĂ©es dans d’autres pays que le Royaume-Uni. Peut-ĂŞtre peut-on l’expliquer en rappelant que le gel d’Aloe Vera bio, au regard des conditions requises pour les essais, est pour nous très nouveau et que, dans leur grande majoritĂ©, les praticiens de la mĂ©decine conventionnelle n’ont pas voulu s’y consacrer, ou encore sont restĂ©s sceptiques Ă  propos de l’indĂ©pendance de telles recherches.

Pour conclure, il faut savoir que le gel buvable d’Aloe Vera a fait rĂ©cemment l’objet d’essais cliniques de la part de vĂ©tĂ©rinaires très influents au Royaume-Uni, pour le traitement de syndromes post-viraux chez les chevaux et que les rĂ©sultats très positifs de ces essais ont Ă©tĂ© publiĂ©s dans le Veterinary Times en septembre 1996.


[Total : 124    Moyenne : 3.1/5]

L’aloé vera bio est une plante vivace qui appartient à l’espèce d’aloès et cette plante est originaire de la Péninsule arabique mais aussi d’Afrique orientale, elle est cultivée également dans des pays chauds situés en bord de Méditerranée, en Afrique du Nord, aux îles Canaries ou encore au Cap-Vert.

 

Comment entretenir une plante d'aloe vera ?

Comment entretenir une plante d’aloe vera ?

Afin de conserver au mieux un aloé vera, il est important de respecter certaines règles liées à son entretien et cela concerne notamment son emplacement qui peut être à l’extérieur durant la période estivale et il devra être particulièrement lumineux et exposé en plein soleil alors que l’hivernage devra se faire obligatoirement à l’intérieur et de préférence dans une véranda exposée au rayons du soleil en évitant le gel qui peut être fatal à cette plante.

L’aloé vera bio ne supporte pas les excès d’eau et c’est pourquoi, il est recommandé de ne l’arroser que modérément et lorsque le substrat est bien sec, il reste conseillé de mettre la plante à l’abri en cas de fortes pluies ou de périodes d’humidité.

L’aloé vera bio n’a pas réellement besoin d’engrais mais lorsque cela s’avère vraiment nécessaire, il est conseillé de s’orienter vers un engrais complet et équilibré et de préférence bio dont les doses conseillées devront être diminuées de moitié.

Lorsque la plante devient trop grande, il ne faut pas hésiter à la rempoter dans un pot plus grand mais pas trop non plus, il faut également vérifier fréquemment si la plante n’est pas atteinte par des parasites ou des maladies afin de la traiter en conséquence.


[Total : 4    Moyenne : 3.5/5]

Aloé véra facteur de jouvence, veritable anti-âge

Aloé véra facteur de jouvence

Aloé véra facteur de jouvence

Suite aux travaux qu’il a menĂ©s pour dĂ©couvrir le secret du pouvoir de rajeunissement de l’Aloe Vera, le docteur Danhof a dĂ©couvert que la plante avait la propriĂ©tĂ© d’accroitre de 6 Ă  8 fois la vitesse de production des cellules de fibroplaste.
Ces cellules, situĂ©es dans le derme, sont responsables de la fabrication du collagène, cette protĂ©ine qui entretient la peau et lui garde sa fermetĂ© et sa souplesse. Qu’il soit question de l’exposition au soleil, ou du processus normal de vieillissement, les fibroplastes ralentissent leur production de collagène. Lorsque nous prenons de l’âge, la qualitĂ© du collagène s’amenuise et les rides s’approfondissent. Or, le docteur Danhof a constatĂ© que non seulement l’Aloe Vera amĂ©liorait la structure des cellules de fibroplaste, mais qu’il accĂ©lĂ©rait aussi le processus de fabrication du collagène. Une fois encore, la clĂ© rĂ©side dans la prĂ©sence des polysaccharides et dans leur propriĂ©tĂ© Ă  fixer l’eau. Beaucoup de produits qui promettent un rajeunissement de la peau, ne l’hydratent que temporairement ; ils ne stimulent pas la production de collagène et les rides faciales ont tendance Ă  persister.
La production de collagène n’est pas la seule contribution de l’Aloe Vera Ă  la lutte contre le vieillissement. Quand on prend de l’âge, on voit souvent apparaĂ®tre des taches sur les mains dont l’origine est interne (processus chimique complexe), mais aussi externe, telle l’exposition au soleil. Or la feuille d’Aloe Vera contient un agent bloquant puissant, capable d’inverser ce processus en fournissant Ă  la peau, au niveau des cellules, les composants nĂ©cessaires Ă  sa vitalitĂ©, Ă  sa souplesse, Ă  sa douceur. Le docteur a expĂ©rimentĂ© les effets de l’Aloe Vera sur ses propres mains: chaque jour, il a procĂ©dĂ© Ă  des applications sur une de ses mains (toujours la mĂŞme) et a constatĂ© une diffĂ©rence surprenante : la main non traitĂ©e comportait de nombreuses taches et l’autre, aucune !


[Total : 1    Moyenne : 1/5]

Aloe vera agent d’hydratation et de cohésion

La feuille d’Aloe Vera est un hydratant de la peau d’une efficacitĂ© incomparable. Il intervient de deux façons : par sa facultĂ© a vĂ©hiculer les Ă©lĂ©ments nutritifs et l’humiditĂ© vers l’intĂ©rieur, facilitant ainsi leur pĂ©nĂ©tration et leur absorption Ă  travers les sept couches de la peau, et, grâce Ă  ses polysaccharides, par la constitution d’une sorte de barrière qui empĂŞche l’eau de ressortir. Il convient particulièrement bien aux peaux sèches, et aussi aux peaux dĂ©licates, en raison de ses composants antibiotiques et antihistaminiques.


[Total : 7    Moyenne : 3/5]

Feuille Aloe vera anti-inflammatoire agent cicatrisant

La feuille d’Aloe Vera bio est très gĂ©nĂ©ralement utilisĂ© dans le traitement des d’ostĂ©oarthrite et d’arthrite rhumatoĂŻde en raison de son lion de type stĂ©roĂŻdienne sans effets secondaires. Il peut aussi hure les rougeurs, douleurs et enflures, liĂ©es aux entorses, luxures, tendinites et contusions. J’ai fait allusion dans mon introduction, Ă  mon expĂ©rience personnelle du traitement des coups de soleil. Dans son livre « Herbu! Medecine : The Natural Way Io Get Well and Stand Well », Dian Dincin Buchman suggère son usage en cas de brĂ»lures, piqĂ»res d’insectes, acnĂ© et cloques (telles provoquĂ©es par le sumac vĂ©nĂ©neux). En fait, les Ă©ruptions (le toutes sortes se trouvent calmĂ©es par une application de gel de feuille l’Aloe Vera sur la partie enflammĂ©e.

Feuille Aloe vera anti-inflammatoire agent cicatrisant

Feuille Aloe vera anti-inflammatoire agent cicatrisant

Agent cicatrisant
Nous avons dĂ©jĂ  examinĂ© la facultĂ© de la feuille d’Aloe Vera bio Ă  rĂ©gĂ©nĂ©rer les cellules, ce qui en fait un puissant agent pour la cicatrisation de toutes espèces de blessures, tant internes qu’externes. Le docteur Danhof observe qu’il peut accĂ©lĂ©rer la consolidation des fractures osseuses en stimulant la coopĂ©ration du calcium et du phosphore — deux minĂ©raux essentiels Ă  la croissance et Ă  la soliditĂ© des os —. L’Aloe Vera bio, on le sait, rĂ©gĂ©nère les tissus de la peau, huit fois plus vite que la normale. En tant qu’antiseptique, antibiotique et bactĂ©ricide naturel, il peut guĂ©rir tout un ensemble d’infections, y compris celles d’origines fongiques. Le professeur Pietroni, dans The Family Guide to Alternative Health Care plaide pour son usage contre le pied d’athlète, la teigne, le muguet et les vulvites. Quant Ă  Ross Trattler, auteur de Beffer Health through Natural Healing, il le recommande pour soigner les verrues et les hĂ©morroĂŻdes, sans oublier les vers intestinaux. Dian Buchman, dĂ©jĂ  citĂ©e, a constatĂ© l’efficacitĂ© de l’Aloe Vera pour adoucir et Ă©liminer les indurations sur les pieds, les mains et les coudes.


[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Histoire et origine du fruit de noni bio

Aujourd’hui appelĂ© la reine de la famille des rubiacĂ©es, le noni est une plante sacrĂ© chez les polynĂ©siens. Cette plante que l’on trouvait Ă  l’origine en Inde et dans les rĂ©gions limitrophes s’est finalement implantĂ©e dans la pacifique Sud.
On suppose que des immigrants venus des Ă®les Marquises ont transportĂ© la plante avec eux. Pendant plus de deux millĂ©naires, les guĂ©risseurs insulaires ont utilisĂ© toutes les parties du noni (les feuilles, les racines, l’Ă©corce, les fleurs et le fruit) pour traiter une myriade de maladies.

Noni bio

Noni bio

RespectĂ© et rĂ©vĂ©rĂ© pour ses fabuleuses vertus mĂ©dicinales, le noni accĂ©lère le processus de guĂ©rison au point que les peuples insulaires lui prĂŞtaient un pouvoir magique. Nous avons la preuve que les anciennes peuplades polynĂ©siennes utilisaient non seulement le noni comme colorant de textile et comme aliment, mais aussi comme mĂ©dicament. On pense que les soldats qui se trouvaient en garnison en PolynĂ©sie durant la Deuxième Guerre mondiale ont suivi les conseils des insulaires et ont consommĂ© du noni bio afin d’accroĂ®tre leur endurance et assurer leur subsistance.
Abondant Ă  l’Ă©tat sauvage dans les fourrĂ©s et les forĂŞts de la Malaisie et de la PolynĂ©sie, ainsi que dans les rĂ©gions faiblement montagneuses des Philippines, le noni bio fait Ă©galement l’objet de culture partout dans le Pacifique Sud depuis des siècles. Le noni bio pousse Ă  l’Ă©tat sauvage sous le climat propice et luxuriant de ces Ă®les, et il produit continuellement des fruits, ce qui permet plusieurs rĂ©coltes par annĂ©e.
Le noni bio est depuis très longtemps utilisĂ© Ă  des fins thĂ©rapeutiques dans toutes ces rĂ©gions. C’est sans doute la plante mĂ©dicinale qui Ă©tait la plus couramment employĂ©e avant la venue des EuropĂ©ens dans cette partie du globe. On estime que l’utilisation du noni Ă  HawaĂŻ remonte Ă  l’Ă©poque oĂą, bien avant l’ère du christianisme, les insulaires se dĂ©plaçaient d’une Ă®le Ă  l’autre Ă  bord de pirogues pour fonder de nouvelles colonies. Ses graines rĂ©sistantes, capables de flotter, ont Ă©galement dĂ» contribuer Ă  sa dissĂ©mination sur l’en-semblĂ© du littoral marin du Pacifique Sud.
Le noni est aussi largement utilisĂ© dans les Ă®les Tonga, oĂą il pousse en abondance. Des manuscrits anciens transmis de gĂ©nĂ©ration en gĂ©nĂ©ration dĂ©crivent les multiples applications de cette plante, qui Ă©taient loin d’ĂŞtre strictement alimentaires. De plus, des recherches historiques ont dĂ©montrĂ© que certains des premiers pionniers qui se sont Ă©tablis Ă  HawaĂŻ venaient probablment de Thahiti.
C’est ainsi que leurs connaissances des herbes se sont rĂ©pandues dans les Ă®les se trouvant plus au nord.


[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Applications thérapeutiques fruit noni bio
Voici un aperçu des applications ancestrales et contemporaines du Morinda citrifolia:

Applications thérapeutiques noni

Applications thérapeutiques noni

menstruations anormales
abcès*
acné/furoncles
post-partum”
arthrite*
dorsalgie, maux de reins*
septicĂ©mie (empoisonnement du sang) brĂ»lures/piqĂ»res d’insectes
syndrome de fatigue chronique*
constipation toux/infections pulmonaires*
rhume/grippe*
diabète de type 2*
dépression*
otalgie (douleur aux oreilles)
diarrhée*
fièvre*
troubles oculaires*
goutte
fibromyalgie
céphalées (maux de tête)
maladie des gencives/douleur”
hernies diaphragmatiques*
affection du coeur*
faiblesse immunitaire*
hypertension artérielle*
insomnie*
infections*
jaunisse
parasites intestinaux*
maladie du foie
douleur articulaire/musculaire”
carences nutritionnelles”
microbes*
rhumatisme
douleur, aiguë ou chronique
angine, mal de gorge*
problèmes cutanés*
accident cérébrovasculaire*
gastralgie (douleur Ă  l’estomac)*
thyroĂŻdite*
candidose (muguet)
tuberculose*
odontalgie (maux de dents)
ulcères
tumeurs cancéreuses*
plaies/fractures*
troubles urinaires*

*Indique les applications qui sont actuellement appuyées par la recherche scientifique.


[Total : 0    Moyenne : 0/5]

La nature du noni bio, description du fruit de noni et de son arbre.

La nature du noni bio antioxydant

La nature du noni bio antioxydant

Nom scientifique: Morinda citrifolia
Appellations courantes: Mûrier indien (Inde), nonu (Samoa et Tonga), nono (Tahiti et Raratonga), arbuste fruitier polynésien, arbre calmant (Caraïbes), lada (Guam), mengkudo (Malaisie), nhau (Asie du Sud-Est), grand morinda (Viêt-nam), fruit fromager (Australie), kura (Fiji) et bumbo (Afrique).
Parties utilisĂ©es: l’Ă©corce, les feuilles, les fleurs, le fruit, les racines et les graines.
Aspect physique: Le noni est un arbre de petite taille aux branches rigides Ă  texture grossière garnies de feuilles persistantes, sombres, ovales et lustrĂ©es. Il peut atteindre une hauteur de six mètres et produit des grappes de petites fleurs blanches odorantes. D’abord vert, son fruit tourne au jaune et puis devient d’un blanc crème.
Ă€ maturitĂ©, sa texture est charnue et quelque peu gĂ©latineuse et il ressemble Ă  un fruit d’arbre Ă  pain (artocarpe) ou Ă  une petite pomme de terre. Sa chair est typiquement amère et il dĂ©gage une odeur caractĂ©ristique et plutĂ´t dĂ©sagrĂ©able lorsqu’il est complètement mĂ»r. Le fruit produit des graines lĂ©gères qui peuvent flotter pendant des mois sur l’ocĂ©an, ce qui lui permet de se rĂ©pandre dans des rĂ©gions cĂ´tières très Ă©loignĂ©es les unes des. autres.
Le noni bio appartient Ă  la famille des rubiacĂ©es qui renferme environ 80 espèces, dont 20 sont reconnues pour leur valeur Ă©conomique ou autres avantages. Le noni se dĂ©marque par sa polyvalence et sa rĂ©sistance. Il rĂ©ussit Ă  s’implanter dans divers environnements, que le sol soit fertile ou sablonneux, ou encore rocailleux.
Habitat: Le noni bio est prĂ©sent sur la plupart des Ă®les du Pacifique Sud, en Malaisie, dans les Antilles, en IndonĂ©sie’, aux Philippines, Ă  Taiwan, au ViĂŞt-narn, en Inde, en Afrique, en Australie et sur l’île de Guam.
CaractĂ©ristiques: AnalgĂ©sique, antibactĂ©rien, anticongestif, anti-inflammatoire, antioxydant, astringent, Ă©purateur sanguin, laxatif, rĂ©duit l’hypertension artĂ©rielle, normalise l’Ă©coulement menstruel, sĂ©datif, adoucit la peau, tonique.


[Total : 2    Moyenne : 3.5/5]

Feuille d’aloe vera, cancers et système immunitaire

Des rĂ©sultats encourageants ont Ă©tĂ© obtenus en traitant Ă  l’Aloe Vera des animaux atteints de cancers. Il semblerait que la plante puisse aussi jouer un rĂ´le dans les traitements des cancers chez les humains. Le docteur Danhof rapporte que la feuille d’Aloe Vera pourrait entrainer le dĂ©blocage du facteur Alpha de nĂ©croses tumorales. Une Ă©tude menĂ©e par le dĂ©partement d’Ă©pidĂ©miologie de l’UniversitĂ© d’Okinawa, au Japon, a mis en Ă©vidence l’apport de prises quotidiennes d’Aloe Vera dans la prĂ©vention de la survenance du cancer du poumon chez les fumeurs.

Feuille d’aloe vera, cancers et système immunitaire

Feuille d’aloe vera, cancers et système immunitaire

D’une manière gĂ©nĂ©rale, la feuille d’Aloe Vera peut avoir un effet remarquable sur le système immunitaire en tant que stimulant, soutien et rĂ©gulateur. Plus spĂ©cifiquement, son intĂ©rĂŞt pour les malades du Sida se situe dans son influence positive sur l’Ă©quilibre des lymphocytes T et B. Est Ă©galement reconnu son effet protecteur sur la fonction immunitaire de la peau, face Ă  l’agression des ultras violets. A cet Ă©gard, une Ă©tude menĂ©e dans le cadre de la M. D. Anderson Clinique du centre mĂ©dical de Houston, au Texas, prend en compte les effets d’une exposition de la peau aux radiations UV et reconnait que l’application de gel de feuille d’Aloe Vera sur la peau, avant les tests, protège complètement les cellules immunisĂ©es.


 

Vos serez surement intéressé par ces blogs : sel de Guerande, les fleurs de bach, l'aloe vera, la plante de stevia bio, les femmes nappy, le fruit du camu camu, le sel de Guérande, l'arbre du baobab, la feuille de menthe bio, le fruit de grenade bio, la baie d'aronia bio, chia bio, le fruit de l'acerola bio, le fruit de maqui bio, le fruit de guarana bio, l'huile de jojoba bio, la boisson de maté bio, le silicium organique, utilisation du chanvre bio, le thé de rooibos, l'huile d'argan, konjac bio coupe faim, les antioxydants naturels, le sirop agave biologique, physalis peruviana, la racine de gingembre biologique, le citron yuzu bio, le fruit de cupuacu biologique, la baie d'arbouse bio, la vigne rouge bio pour la circulation, urucum bio contre le cancer de la peau, le fruit de lucuma bio, les amandes biologiques, la cerise, le fruit de mangoustan bio, le thym antioxydant, levure de riz, le citron vert, les antioxydants naturels puissants, le raisin riche en antioxydant, l'ortie bio riche en silice, la baie de sureau, le goji de l'Himalaya, les baies de goji Himalaya, les antioxydants naturels puissants, la pulpe de baobab biologique, les protéine biologique, beurre de karite bio, le fruit de l'argousier bio, la poudre de baobab bio, la feuilles de ginkgo biologique,le goji biologique, le champignon reishi biologique, le transhumanisme, les sushis japonais, le fruit du baobab bio, les baies de goji biologique, la pharmacie biologique, le cannabis biologique, la marijuana biologique, les insectes comestibles, les prooxydants, la poudre de baobab biologique, le pain de singe baobab, le baobab biologique, biologiquement, le bouye jus de baobab, baobab.com, la tomate biologique, les insectes comestibles,le fruit du corossol, le fruit du baobab biologique, la feuille de graviola bio, le bambou bio, l'artemisinine bio anti-cancer, baobab.com, la feuille de corossol, un hamburger vegetarien, la dhea naturelle, couple mixte, le caylar, l'armoise anti-cancer, lait de cafard, pissenlit cancer, graviola corossol, la feuille de papaye anti cancer